Le parti social-démocrate officialise Geraldo Alckmin en tant que candidat à la présidence

En convention nationale, le parti de la social-démocratie brésilienne (PSDB) a confirmé la candidature de son président Géraldo Alckmin à la présidence de la république. L’ancien gouverneur de l’état de Sao Paulo a reçu 288 votes (sur 290 votants) et représentera donc le PSDB durant les élections d’octobre. Il sera accompagné de la sénatrice du parti progressiste de Rio Grande do Sul, Ana Amélia.

Dans son premier discours après son élection, Alckmin a déclaré vouloir devenir président afin d’unir le pays. “La situation est sérieuse. Treize millions de sans-emplois et une corruption endémique font que le peuple croit de moins en moins à la politique et à la démocratie. Il n’y a pas de temps à perdre.”

“Je suis candidat pour obtenir un mandat qui puisse se résumer en une phrase : nous allons faire bouger le Brésil et rendre aux Brésiliens la dignité qui leur a été volée,” a-t-il ajouté. Il a également défendu la réforme politique, la réduction de la taille de l’État et la simplification fiscale afin de relancer l’économie et retrouver la croissance.

Photo : AFP

Le candidat du parti social-démocrate a également pris position contre le radicalisme : “J’accepte d’être le candidat des partis qui croient au développement et「…」dans l’union qui construit et fait grandir et non dans la division qui paralyse et diminue. Le moment est grave mais un futur prospère est ouvert à tous les Brésiliens.”

La sénatrice Ana Amélia, âgée de 73 ans, a été choisie comme vice-candidate. Ce serait son premier mandat et “un défi majeur de ma carrière, et je défendrai la participation des femmes à la vie politique et à la gestion en général.”

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *